mercredi 29 janvier 2014



                             
Mes impressions sur le casque JPS Labs Abyss

Nous sommes le 29 janvier 2014 et voici à présent deux mois que je suis en possession du premier exemplaire importé en France du casque JPS Labs Abyss.
                                                                                    


Alors bien sûr je l’ai longuement écouté, je l’ai prêté, je l’ai écouté à nouveau et je l’ai comparé aux tous meilleurs casques actuellement en production :
-Le Sennheiser HD800


-Le Fostex TH900


-Le Grado PS1000


-L’Audeze LCD3 

-Le Stax SR009



Et, mais eux ne sont plus fabriqués depuis longtemps :
-Le mythique AKG K1000


-Le non moins exceptionnel  Stax SR Omega……


Aujourd’hui, fort de mes écoutes personnelles et des retours des personnes ayant écouté l’Abyss, je crois pouvoir affirmer sans trop me tromper, que ce casque se situe actuellement au sommet de la pyramide des meilleurs casques que l’on puisse aujourd'hui acquérir…

Le casque JPS Labs Abyss est livré avec un packaging très complet :
                                                                          

Une très jolie boîte en bois clair et couvercle bleu. Une magnifique sacoche de transport en cuir.
Un superbe pied en aluminium et trois câbles de très haut niveau, fabriqués par JPS Labs


Nous apercevons en haut à gauche, le câble principal avec ses terminaisons XLR 3 broches pour un branchement sur des amplificateurs tout symétriques.
En haut à droite, un adaptateur XLR 3 broches femelle vers jack 6.35mm
Et au bas de l'image, un second adaptateur XLR 3 broches femelle vers un connecteur XLR 4 broches.
L'Abyss pourra ainsi être branché sur tous les amplis, quelque soit leur connectique de sortie.

Avec ses 46 Ohms d’impédance et ses 85 dB de sensibilité, il ne sera pas très exigent pour ce qui concerne le choix de l’amplificateur, pourvu que celui-ci dispose d’un gain suffisant.
J’ai par exemple, obtenu des résultats exceptionnels avec le Fostex HP-A8, qui malgré sa « faible » puissance de 700 mW sur 32 Ohms parvient à faire énormément de musique avec l’Abyss.
Il suffit juste d’augmenter le gain de 20dB pour ne jamais manquer de niveau, même pour les auditeurs les plus « déraisonnables » ! 


Les Sennheiser HDVA600 ou HDVD800 offrent également des résultats magnifiques avec l’Abyss

                                                                      

L’Audiovalve RKVII sans son impedancer et travaillant donc en mode OTL, est lui aussi, apte à faire chanter l’Abyss avec une très grande musicalité.



Nous sommes là en présence d’amplificateurs Coûtant entre 1500€ et 2200€, ce qui finalement est loin d’être inaccessible lorsque l’on a pu s’offrir un Abyss… Enfin, je pense…… 

Après, il est évident qu’avec un Audiovalve RKVIII


 ou, je le confirmerai prochainement, un Rudistor RP030,


L’Abyss nous amène encore bien plus loin dans la reproduction de l’essence même de la musique,  la beauté des timbres et ce pouvoir de déclencher l’émotion que nous recherchons et aimons tous tant….

A l’écoute, le JPS Labs Abyss est meilleur (c’est mon point de vue, mais je ne suis pas le seul, bien heureusement !) que tous les casques cités plus haut et auxquels je l’ai directement comparé.
Il va donc, et de fait, plus loin que tous les casques actuellement disponibles, sans exception et quelque soit leur technique (électrodynamique, isodynamique ou électrostatique) et le budget investi.
Le point fort de l’Abyss, ce qui finalement le rend très particulier et si musical (pour ne pas dire si performant) est qu’à lui seul, il synthétise l’ensemble des qualités de tous les autres casques.

En effet ;
-Le JPS Labs Abyss est très « ouvert ». Son image est au moins aussi large que celle proposée par le Sennheiser HD800  (le champion  en terme de largeur de l’image) mais lui, l’Abyss, n’est pas que « droite / gauche ».
Non, l’Abyss offre également une magnifique profondeur totalement absente avec le HD800

-L’Abyss est bien plus rythmé et dynamique que le Fostex TH900 (le champion dans ces domaines).
Il offre une dynamique « explosive » !

-L’Abyss est le seul casque présentant une aération proche de celle du Grado PS1000. L’Abyss est tout aussi aéré que le PS1000 (le champion et de loin sur ce critère) mais il ne sacrifie pas la justesse et la beauté des timbres à cette très belle aération, comme le fait le Grado.

-L’Abyss descend dans le grave avec une propreté, une ouverture et une tension nettement supérieures à ce que peut faire l’Audeze LCD3, champion (jusqu’à présent) pour la qualité de son registre grave.

-L’Abyss est au moins aussi neutre, que le plus neutre des casques neutres, le Stax SR009.
De plus, son registre aigu est moins « lissé », plus riche en harmoniques que celui du « gros » Stax. Le sentiment de présence des interprètes est nettement supérieur….

-Le casque AKG K1000 est le vainqueur incontesté depuis une quinzaine d’années pour ce qui concerne la présentation de l’image en trois dimensions. Et bien L’Abyss en est très poche et c’est par prudence que je n’affirme pas qu’il fait aussi bien….!

-Enfin, le casque Stax Omega est pour ce qui le concerne, un must pour la beauté des timbres, le « corps » qu’il donne aux voix, la matière, l’épaisseur et la richesse dont il pourvoit les timbres.
Et bien l’Abyss est tout aussi bon avec, en prime, plus de transparence et de résolution !

Il est vrai qu'à l'écoute l'Abyss est un véritable enchantement.
Il me surprend quotidiennement parce qu'une fois de plus, il est le seul casque capable de m'emporter avec autant d'acuité au cœur même de la musique. Aucun casque disponible à ce jour propose une telle présence "palpable" des interprètes. Aucun casque disponible à ce jour ne m'offre un grave à la fois si profond, si ouvert et si riche. Finalement, c'est de l'extrême grave à l'extrême aigu que l'Abyss est merveilleux.
Les voix sont superbes de présence et de justesse. Les plus belles que l'on puisse entendre avec un casque. Le Stax SR009 fait aussi bien pour ce qui concerne la justesse, mais les voix sont plus "là", elles sont plus "vivantes", plus présentes avec l'Abyss... 
L'aigu et l'extrême aigu sont d'une beauté émouvante, ciselés, raffinés et en même temps extrêmement doux et pleins. Jamais éthérés, jamais "durs" ou "secs". Pas trop "lissés", non plus, comme on peut les entendre sur le Stax....
Un autre point fort que j'attribuerais sans hésiter au JPS Lab Abyss, est sa capacité à mettre en lumière les véritables contrastes de couleurs et de formes contenus dans les œuvres écoutées.
Voici une analogie avec la peinture que j'aime bien, parce qu'elle me semble juste et suffisamment explicite :
Ecouter une oeuvre musicale avec l'Abyss, c'est observer et caresser du bout des doigts une toile de maître.
Avec TOUS les autres casques, personnellement, je me contente d'une très belle aquarelle.....
Les reliefs sont absents, les contrastes et la richesse des couleurs tellement moins appuyés qu'avec l'Abyss...
Les contrastes de dynamique sont également impressionnants avec l'Abyss.

Techniquement, le JPS Labs Abyss est ce que l'on appelle un Planar Magnetique, Orthodynamique ou bien encore Isodynamique.
Ce dernier terme signifie  "ayant une force égale ", et se réfère à des zones de forces magnétiques uniformément réparties sur la membrane constituant le haut parleur, dans laquelle des conducteurs électriques sont insérés.

L'Abyss n'a pas grand chose de commun avec les Planar Magnétique connus.
- Il est conçu entièrement en aluminium et chaque pièce a été étudiée pour être anti-raisonnante.
- C'est un planar magnetique oui, comme les casques Audeze et Hifiman. Mais l'Abyss n'utilise pas deux rangées de barreaux aimantés (de chaque coté de la membrane) pour "fabriquer" son champs magnétique isodynamique (champs dont la force de la rangée d'aimants A est contrebalancée par la force de la rangée d'aimants B). Ou champs à forces uniformément réparties.
L'Abyss n'utilise "seulement" qu'une rangée d'aimants. Celle ci se trouve du côté interne des écouteurs.
- Comment cela peut-il marcher avec une seule rangée d'aimants ?
Alors il semblerait que la membrane de l'Abyss soit munie, comme pour tous les planars, de conducteurs électriques nécessaires à la production d'un champs magnétique non constant, puisque dépendant et lié à l'intensité du courant de modulation (le son, la musique).
Par contre et là serait l'explication que nous cherchons :
La membrane serait également magnétisée. Bien sûr en opposition de pôle par rapport à l'unique rangée de barreaux aimantés.
Ainsi, la membrane et l'unique rangée de barreaux aimantés créeraient le champs magnétique isodynamique qui la ferait se mouvoir, lorsque que le deuxième champs magnétique activé par le passage de la modulation dans les conducteurs de la dite membrane, entre en interaction avec le champs magnétique isodynamique.
La membrane serait à la fois membrane munie de conducteurs comme pour tous les autres planars, et remplacerait en même temps la rangée d'aimants permanents absente.
- Cette technologie "ouvre" l'image et la diffusion du son, puisque l'absence de rangée de barreaux aimantés sur le côté externe des écouteurs, autrement dit, derrière la membrane, supprime de fait, un obstacle important à la propagation sonore. 

Ceci est une supposition qui n'engage que moi, car nous n'avons pas à ce jour de détails de la part du fabricant (JPS Labs) quand à la réelle explication au fait que l'Abyss puisse si bien fonctionner, avec une seule rangée de barreaux aimantés....


Quelques vues techniques du casque Abyss dont la structure est réalisée en aluminium massif :











Pour ce qui concerne le confort, il est total.
Malgré son poids conséquent (660 grammes) et après avoir trouvé le réglage qui nous correspond le mieux (position des pads, écartement et ouverture / fermeture des écouteurs) l'abyss distille sa musique et finit par se faire très rapidement oublier.

Les caractéristiques techniques du casque JPS labs Abyss :

Réponse en fréquence : 5 Hz à 28 KHz !
Impédance                  : 46 ohms nominale (non réactif )
Sensibilité                    : 85 dB
Distorsion: Moins de 1% , moins de 0,2 % par oreilles dans la gamme la plus sensible
Poids                             : 660 grammes (sans câble)

Et voici la fiche produit sur mon site :


A 6000€ l'abyss est-il cher ? 

Oui, bien sûr, ce casque n'est pas donné ! Après, à chacun de réfléchir sur ce point en fonction de ses propres capacités financières, de ses propres critères et surtout de sa motivation.
Je connais des personnes ayant les moyens de s'offrir plusieurs Abyss et qui n'en achèteront jamais un. 
J'ai en d'autres autour de moi qui, après avoir écouté ce merveilleux casque, ne peuvent plus écouter leur casque actuel et sont prêts à quelques sacrifices ou emprunts pour s'offrir un Abyss....
A ce niveau de tarif, il est absurde de tenter de chercher le rapport qualité / prix de l'Abyss !
Si tant est que nous puissions en trouver un, il serait désastreux !
L'Abyss est un véritable instrument de musique et comme tout produit exceptionnel il a un coût exceptionnel.
Il est cependant le seul actuellement, à offrir tant de musique et ce niveau de plaisir et de satisfaction.
A chacun de faire son propre chemin vers lui ou de se détourner de lui...

Pierre